Nov 9, 2006

Le File Storage à SNW, confirmations et nouveautés

Une semaine aprés SNW, dressons rapidement le bilan de la conférence côté File Storage, qui constitue un axe industriel réel de convergence technologique. Tout d'abord, l'offre de serveurs de fichiers était large et toujours aussi présente avec quasiment toute l'armada du secteur, acteurs établis et émergents, comme Agami, Apple, BlueArc, CrossWalk, EMC, Exanet, Ibrix, Isilon, NetApp, ONstor, Pillar Data, PolyServe, Quantum, Sanbolic, SGI, et SnapAppliance et quelques nouveaux comme Verari Systems et puis tout ceux se réclamant du FAN avec Acopia Networks, Brocade Communications, NeoPath Networks sauf Attune Systems absent et Rainfinity, à peine mentionné par EMC.

La grande majorité des acteurs présents de serveurs de fichiers ciblent des sujets verticaux comme par exemple le calcul scientifique (HPC), l'Oil & Gas ou le "multimédia" au sens large avec le streaming, le rendering... pour justifier d'une architecure innovante et performante. J'en veux pour preuve Isilon qui martèle son architecture cluster avec répartition (stripe) des données entre plusieurs serveurs de stockage tous actifs, redondants, et visibles des clients NAS ou des acteurs comme CrossWalk ou Ibrix. Un des avantages de toutes ces solutions est le maintien du protocole NAS - NFS et/ou CIFS - donc la non-modification des clients et la transparence des déploiements. Toute la nouveauté apportait par ces nouvelles offres, pas toutes nouvelles quand même, est rendue disponible à l'utilisateur sans rupture et le différentiateur prix ou performance, brut ou relatif, est important qu'il soit fourni sur un matériel le plus standard possible tantôt en offre logicielle seule ou matériel-logiciel couplé.

La tendance du stockage orienté fichier de plus en plus universel s'est confirmée par l'affichage du concept de FAN (File Area Network) qui aujourd'hui fait foi sur le marché. Ainsi les quelques acteurs qui ont tous introduits par le passé leur acronyme - Network File Management, Network File Virtualization - sont donc passés au FAN en appuyant leur différence. Certains supportent le WAFS, d'autres se limitent à la simple agrégation de serveurs de fichiers - génériques ou dédiés -, et les instances produits sont en offre pure soft ou appliance, dans une philosophie in-band ou out-of-band.

La beauté de toutes ces offres reste une formidable adhérence aux configurations NAS établies sans rupture technologique coûteuse. Le passage à de telles solutions est aujourd'hui justifié par la volonté de consolider les filers existants, d'apporter un niveau de service plus fin et de meilleur qualité, de fournir une richesse fonctionnelle supérieure comme le FLM - File Lifecycle Management - et donc d'épouser au mieux les exigences techniques et budgétaires de l'entreprise sans révolutionner le parc installé. Foncez vers le FAN, c'est simple, souple et économique alors n'hésitez plus...
Share:

0 commentaires: