Sep 30, 2008

Le WAFS est mort...

Essentiellement pour 3 raisons même s'il reste une petite fenêtre vue la base installée:
  1. Le marché a changé et les grands acteurs réseaux ont acquis plusieurs acteurs WAFS. On peut citer Cisco acheteur d'Actona et FineGround, Juniper qui a absorbé Peribit et Redline Networks ou F5 Networks avec Swan Labs. Le marché s'oriente côté offre vers des solutions plus globales type WAN Optimization ou Acceleration.
  2. La demande a aussi évolué et la restriction au domaine fichier est dépassée. Elle demeure quand le projet conserve un périmètre stockage mais dès que le débat s'émancipe, le multi-protocole et la variété de la donnée prend le dessus et le WAFS n'est plus suffisant.
  3. Et la dernière évolution est SMB2, Microsoft a enfin modifié de façon importante son protocole de partage de fichiers pour qu'il puisse être moins verbeux et plus compacte rendant caduque l'approches d'appliance d'accélération séparés. En fait, le seul avantage pour le moment est le partage du cache des appliances edges entre les clients, mais on s'attend à des topologies avancées permettant d'établir un proxy sur serveur Windows distant servant de cache du même type.
Alors, même si ces solutions conservent un avantage dû à leur base installée et leur maturité, leur présence va diminuer et je ne vous recommande pas d'acquérir ce type de solutions sauf pour un besoin spécifique et limité dans le temps. La tendance est à l'adoption des évolutions apportées par les standards, la réduction de la complexité, l'aggrégation fonctionnelle et pourquoi pas au retour des CDN (Content Delivery Network), jamais parti d'ailleurs, que l'on voit poindre avec le Cloud.

No comments :