Feb 1, 2009

AutoVirt pour simplifier la gestion fichiers...

AutoVirt (www.autovirt.com) est un nouvel éditeur d'origine américaine qui se positionne sur le segment en fort déclin, a-t-il déjà décollé, du Network File Management (NFM) et Virtualization (NFV). La société est très récente, 2007, et a réussi une première levée fin 2008 de 4M$, de quoi envisager les prochaines semaines plus sereinement. La société dévoile 3 produits AutoMove, AutoClone et AutoMap, tous dédiés à l'environnement Windows, le coeur de la technologie AutoVirt étant AutoMove. En grattant un peu on s'aperçoit aisément que c'est encore une fois une surcouche à Microsoft DFS avec quelques fonctions supplémentaires mais le Global Namespace est bien basé et activé par DFS d'où l'esprit out-of-band de la solution. Cela ressemble étrangement à ce que faisait NuView avec StorageX. Ce qui signifie que si votre environnement propose le protocole de partage de fichiers NFS, oubliez AutoVirt. A quand une solution universelle de virtualisation de l'accès fichier bâtie sur les standards du marché et non segmentant le monde Windows Unix/Linux c'est-à-dire CIFS et NFS qui ne résoud rien pour l'utilisateur mais décale le problème. Attendez quelques mois et vous verrez...

3 comments :

Laurent said...

Je vois pas de quoi tu parles ;)

Denis said...

Bonjour M. Nicolas, croyez-vous que la virtualisation des accès fichiers tel que DFS et cie est en déclin ? Est-ce qu'il y a un avenir pour ce concept ?

Denis Harvey

Philippe NICOLAS said...

DFS fonctionne bien mais nécessite la mise en place d'éléments dédiés qui peuvent apparaître coûteux et compliquer l'environnement. Le second élément est son fournisseur car tout dépend de lui, il laisse jouer les quelques acteurs car cela favorise l'expansion de sa couche technologique. L'autre problème est le limite au monde Windows, SMB/CIFS alors que le marché aurait besoin d'une solution mixte. Côté NFS, l'IETF regarde NFS v4.1 avec le mécanisme quasi-identique de referral et FedFS. Donc l'avenir pour DFS est pour moi transitoire, même si dans un environnement purement Windows elle reste la réponse de choix. Et ça fonctionne plutôt bien, il faut le reconnaître. Maintenant, le marché s'est complètement effondré puisque NeoPath a été croqué par Cisco, NuView par Brocade qui a stoppé depuis le produit, Attune est mort, son IP a été reprise par F5 qui lui avait absorbé Acopia. Il reste Rainfinity repise par EMC qui demeure un alibi pour le constructeur et le petit dernier AutoVirt mais ça sent le gag. Donc pas simple tout ça... Encore une fois, c'est plutôt une technologie qu'un produit.