April 15, 2010

Iocell Networks tente de se démarquer

Iocell Networks (www.iocellnetworks.com) confirme la viabilité de sa technologie NDAS - Network Direct Attached Storage - dédiée aux environnements consumer et SOHO avec son offre NetDisk. NDAS permet de s'affranchir des couches réseaux impliquant les latences bien connues des protocoles réseaux et de partages et permet d'avoir un disque natif réseau vu comme un disque local. Le disque est connecté directement au réseau Ethernet, pas IP ni à une tête NAS, on comprend donc l'intérêt de la solution. NDAS travaille au niveau des couches réseaux 3 et 4 et de la conversion des commandes entre ATA/ATAPI et Ethernet. La seule contrainte est bien sûr l'installation d'un driver sur les machines consommatrices de l'unité. Le résultat est impressionnant, la différence de performance semble évidente illustrée par les exemples du fournisseur: le transfert d'un fichier vidéo de 627Mo se fait en 10 secondes en NDAS et 28 secondes en NAS classique, en mode backup de dossier de messagerie composé de 2177 fichiers et 200Mo, la configuration NDAS donne 30 secondes contre 5 minutes et 14 secondes. La solution reste simple et semble parfaite pour un usage pour les petites entités, reste à voir comment l'offre se développera face aux tonnes d'offres simples, pas chères et standards de NAS. La compagnie développe des modèles plus capacitifs et en GbE et aussi une gateway supportant quasiment tous les protocoles de partage de fichiers comme cifs, nfs, afp, http et ftp. A regarder, cela semble séduisant et confirme aussi les développements d'acteurs plus orientés entreprises comme Coraid, pionnier d'ATA sur Ethernet (AoE) avec son offre EtherDrive.
Share:

0 commentaires: