Dec 28, 2011

AeroFS semble mûr

AeroFS (www.aerofs.com), de la société Air Computing Inc., découvert l'année dernière avec un post en Décembre 2010, continue son développement et nous promet de belles choses. Si nous revenons sur l'esprit AeroFS, disons que c'est un outil comme Dropbox, SugarSync ou Box.net avec sa déclinaison Business mais privé c'est-à-dire sans serveurs externes, dans le plus pur esprit peer-to-peer comme Wuala. Chaque machine Windows, Linux ou Mac, membre d'AeroFS tourne un agent qui permet l'échange et le stockage de fichiers dans sa propre librairie - terme AeroFS - sous forme chiffrée grâce à une clé unique RSA sur 2048 bits, de quoi garantir l'unicité !! Cette clé sert ensuite à l'établissement d'un canal sécurisé entre "les peers" au sens AeroFS. L'élément central d'AeroFS est donc la librarie qui peut-être synchronisée de manière sélective. Ces librairies sont bien sûrs partageables entre utilisateurs, ce qui en fait un redoutable outil collaboratif. Il n'y a pas non plus de limite d'espace puisque finalement le volume correspond à l'espace cumulé sur plusieurs systèmes sans contrainte de place ni de coût associé. Une option intéressante existe avec la fonction de Backup Library qui permet la copie sur les serveurs d'AeroFS toujours en AES-256. Encore un parfait exemple de la pertinence du projet KerStor. Cette bonne idée de la synchronisation qui correspond à une dynamique du marché qui se vérifie tous les jours notamment avec les mouvements vers le Personal Cloud Storage. Et cela confirme l'autre dynamique très forte sur le marché avec le grignotement progressif mais certain du backup par la synchronisation. Car après tout, c'est quoi le backup ? Une copie de données organisée avec potentiellement plusieurs versions pour revenir dans le temps en cas de pépins !!
Share:

0 commentaires: