Dec 2, 2013

Couchbase grossit vite

Premier meeting de ce 12ème IT Press Tour au bureau de San Francisco de Couchbase (www.couchbase.com) et nous rencontrons une veille connaissance, Ian Howells, CMO de l'éditeur depuis quelques mois. Nous avions rencontré à plusieurs reprises Ian notamment quand il était CMO de StorSimple lors de précédentes éditions du tour.

Ian Howells, CMO
Déjà couvert en Juillet 2013, la mission des bases NoSQL se résume essentiellement en quelque critères qui lèvent les limites des approches habituelles en SGBD c'est-à-dire le modèle relationnel. Passons en revue les cas d'usage où le modèle NoSQL est un vrai gain:
  1. Haute disponibilité de la fonction cache avec Couchbase opérant en mode cache distribué et rendant caduque Memcached,
  2. Session Store parfait pour les sites marchands où la performance est un différentiateur fort,
  3. Profil utilisateur distribué,
  4. Agrégation de données issues de plusieurs sources, la capacité d'ingestion est clef de même que la fonction de search. Sur la fonction Search, Couchbase travaille avec ElasticSearch.
  5. Stockage de contenu et de metadata.
Un cas réel de l'utilisation de Couchbase bien parlant est Questpoint qui avait un problème délicat à résoudre: 62 TB de trafic quotidien avec 11 milliards de requêtes à soutenir pour 6,1 millions d'utilisateurs connectés. Wouaw !! Les requêtes mettaient 12 heures même avec des cartes Fusion-IO de 1,2TB. Couchbase a été retenu et les résultats ont parlé d'eux-mêmes:
  • Nouvelle architecture scale-out délivrant 1,5M opérations/secondes,
  • Gain de performance avec 5 minutes de traitement,
  • et nouveau hardware à base de serveurs x86 standards sans artifice matériel et gain de 32% sur les coûts.

La base NoSQL Couchbase est super évolutive et répond aux exigences des applications web d'aujourd'hui. La charge évolue super vite, la disponibilité doit être transparente et l'infrastructure doit coûtée le moins possible. Un seul modèle encore une fois: le modèle Scale-Out sans aucune ressource partagée (shared-nothing). Couchbase ré-agrège le modèle relationnel avec jointure dans un document JSON où les champs sont nommés et les index peuvent être partout, sans rigidité de modèle de données. Côté société, Couchbase progresse vite avec un revenu qui a été multiplié par 4 en 2013 et tous les indicateurs sont au vert: plus de 400 clients, plus de 10000 noeuds en production avec license payante, plus de 150 employés dont 75 ingénieurs. Couchbase est bien partie pour être une des rares success story de ce segment.

No comments :