Jan 9, 2014

Deux chemins pour les 2 leaders

Le futur semble se dessiner différemment pour Seagate Technology et Western Digital, les 2 géants des disques durs. Depuis la nomination de Steve Milligan en tant nouveau CEO, Western Digital est passé à l'offensive sur le segment SSD/Flash avec l'acquisition de Virident et de sTec qui complète celle de HGST qui avait avalé Velobit, une solution de cache pour SSD. Et puis Arkeia était tombé dans le giron de WDC il y a presque 1 an. Plus récemment, WDC a fait un investissement dans Skyera. On comprend la volonté de WDC de bâtir quelque chose autour du Cloud mais c'est encore flou et puis rien côté disque IP. Pour Seagate, la stratégie est différente avec peu d'acquisitions, citons la division HDD de Samsung en 2011, LaCie en 2012 et plus récemment celle de Xyratex. Côté solution de cache SSD, Seagate a signé un partenariat avec Virtunet Systems. Les 2 belles réussites Seagate sont EVault, qui représente un des leaders de la protection de données en ligne avec récemment une offre d'archivage, et bien sûr l'annonce de rupture avec la plateforme Kinetic fin Octobre. Les 2 sociétés ont choisi des axes différents, Seagate plus orienté Datacenter avec ses propres offres Cloud et de nouvelles à venir à base de racks Kinetic - Merci Xyratex - et WDC plutôt orienté SMB/E, vertical Média et bien sûr Flash/SSD. Le premier semble de préparer à devenir fournisseur de solutions tout-en-un voire de Storage Cloud Provider, pourquoi pas, d'ailleurs c'est le cas avec EVault, et le second semble vouloir demeurer une fournisseur de périphériques élémentaires. Nous verrons bien...
Share:

0 commentaires: