May 19, 2014

Un printemps synonyme de fusions/acquisitions

La saison des rapprochements reprend et c'est un bon signe, signe d'une reprise, d'une meilleure santé économique et d'anticipation de mouvements de plus grande ampleur. En tout cas, ces 2 dernières semaines ont dévoilé 4 fusions/acquisitions dans le monde du stockage:
  1. Red Hat croque Inktank le 30 Avril dernier, quelques jours avant le sommet OpenStack d'Atlanta. Bien vu et la reconnaissance par Red Hat de l'inadéquation de son offre aux défis et besoins des futures data centers. Cela dit 175M$ pour un projet PhD c'est bien payé, disons proprement que le nombre de download et la bonne presse autour de Ceph ont conquis Red Hat. En entreprise, Ceph est testé et évalué, mais peu déployé vraiment peu surtout par l'absence de CephFS pas stable et donc prêt pour répondre aux critères de l'entreprise. On verra ça fait 3 acquisitions stockage depuis 2003: Sistina pour GFS en 2003 pour 31M$, Gluster pour une approche shared-nothing en 2011 pour 138M$ et finalement Inktank soit un investissement de 344M$.
  2. EMC avale DSSD, startup peu connue fondée par Andy Bechtolsheim, Jeff Bonwick et Bill Moore, ces 2 derniers connus pour être parmi les papas de ZFS. DSSD adresse les défis du Big Data et les applications très gourmandes en mémoire avec une offre scale-out mémoire et Flash.
  3. Sphere3D absorbe Overland Storage pour une transaction en actions de 81M$. Visiblement Sphere3D s'intéresse à SnapScale et la grande question est le reste des trucs non utiles encore présents au catalogue Overland.
  4. Oracle mange GreenBytes pour un montant non communiqué. Oracle, propriétaire de ZFS suite au rachat de SUN, mise sur une expertise reconnue mais assez confidentielle avec GreenBytes, qui cible les environnements VDI avec une technologie de réduction de données assez intéressante, la preuve, Oracle la veut...
Ces mouvements ont vu passé plus de 400M$...
Share:

0 commentaires: