Minio

Nov 11, 2009

Le tigre fait encore des siennes, pas Woods l'autre...

Tiger Technology (www.tiger-technology.com), éditeur bulgare bien connu pour ses solutions orientées multimédia avec intégration applicative sous Mac, continue son développement pour le marché SMB. Pour ceux qui suivent ce blog, j'avais déjà couvert les offres de partage MetaSAN, MetaLAN et stoneGate avec des billets en avril 2007 et janvier dernier. Aujourd'hui, la société dévoile poolIT, une solution logicielle d'agrégation de volumes disques locaux aux formats FAT ou NTFS - unité fixe, SAN et amovible type disque externe USB - et réseaux (NAS), permettant d'offrir un mécanisme simple et super efficace de virtualisation fichiers. L'espace constitué est ainsi disponible localement comme un disque virtuel, la version Basic accepte 5 volumes, la version Pro 10 volumes et la version Server 20 volumes pour un maximum de 10 pools accessible par machine avec la notion d'1 volume équivalent à 1 file system.  Le produit est riche, il permet l'augmentation à chaud d'un pool par ajout de volumes nouveaux ou existants, le placement intelligent des fichiers entre des unités aux attributs différents et ainsi constituer une vraie hiérarchie du patrimoine informationnel de l'entreprise; plusieurs autres règles sont possibles aussi comme la priorité de l'unité, l'optimisation par déplacement des données entre volumes, le type ou l'âge du fichier. Le pool explorer, très pratique, permet de naviguer dans l'espace logique créé et afficher les appartenances de fichiers par un jeu de couleur. Le système contrôlant le pool peut à son tour exposer sur le réseau le disque virtuel et le partager localement avec les autres machines. Mais attention, on assemble des volumes ayant des données qui sont potentiellement utilisables sans et après PoolIT, la conséquence immédiate est qu'un fichier appartient à un volume à la fois et qu'il n'y donc pas de parallélisme et de striping entre les unités. Et pour finir, le produit est économique, la version standard est à moins de 400€ par machine, attention, ça peut monter assez vite quand même.

No comments :