September 8, 2013

La fausse ignorance d'EMC

EMC (www.emc.com | NYSE:EMC) continues à ignorer la concurrence ou plutôt, choisissons la position radicalement opposée, à s'inspirer d'elle en l'oubliant lors d'introduction ou d'annonces. Cet acte est instructif sur la méthode EMC, sa perception du marché et son souhait de demeurer dans la peau d'un innovateur sans l'être. Pas facile la position Canada Dry mais je rassure EMC, EMC est bien le leader du stockage, aucun doute là-dessus et sur bien des critères notamment la capacité shippée. En 2010, EMC a vendu 1 EB sur l'année, en 2011 en 1 trimestre et cette année en 1 mois.
Revenons sur la méthode EMC au travers du dernier projet en date: Nile. Fameux pour geler les projets et la concurrence grâce à de gros effets d'annonces - Merci Jeremy Burton - EMC tarde à sortir ces produits malgré des annonces anticipées renforcées par des acquisitions qui alimentent la stratégie. Bien vu. Le blog de Jeremy Burton en est la parfaite illustration avec la phrase "'Project Nile' - our code name for what we expect will be the first commercially available, complete web-scale storage infrastructure for the data center. Today, if a customer wants web-scale storage quickly, they have to go to the likes of Amazon or Google or another web-scale cloud provider. But they can’t buy that and run it inside their data center, under their control." Donc ou Jeremy ne connait pas le marché, ce que je doute bien que, ou c'est volontaire et il trompe le marché. Et puis EMC a un vrai problème avec le Software-Defined Storage car la réponse est toujours matérielle, on va vu lors du lancement à Milan des unités matérielles baptisée Nile, ça fait peur, mais on comprend q'étant avec tout vendeur de hardware, la mutation est délicate. Faire le saut au COTS casse les marges et banalise le matériel donc réduit le revenu EMC, pas bon tout ça. On connait plusieurs acteurs ExaScale, regardez autour de vous, j'en compte au moins 15. Et puis l'aveu est terrible, un client a choisi 85PB d'Isilon donc au moins 4 clusters si tous sont équipés de disque 4TB, incapable de présenter un seul cluster, une bien belle complexité imposée par le fournisseur. Pour la même capacité Cleversafe a équipé Shutterfly d'un seul cluster avec dsNet, l'offre de stockage objet de la société de Chicago. Quand on est pas sûr de son offre, on la fait passer comme unique...
Share:

0 commentaires: