October 27, 2014

Un nouveau venu Peaxy

Peaxy (www.peaxy.net), éditeur d'une solution de stockage innovante, vient de dévoiler son offre Hyperfiler 2.0. La société, fondée en 2012, a levée 17M$ en tour A en août 2013 en plus de son tour initial de 2,5M$ et nous noterons la présence des anciens leaders techniques de MaxiScale comme Francesco Lacapra, CTO et VP Engr, de quoi penser que la solution possède certains héritages intéressants. Hyperfiler est un serveur de contenu qui se présente sous forme purement logicielle pour gérer de grands volumes de données sur du matériel standard et qui cible les environnements verticaux. Sur le papier, l'offre est séduisante, dédiée au monde non structuré et marketée autour de 3 axes forts: l'agrégation de stockage pour stocker plus de volumes, le search et l'accès aux données.
Le produit introduit la notion d'Hyperserver, une instance de serveurs de fichiers purement logique, qui peut exister en millions d'exemplaires et qui est distribué sur 4 noeuds maximum. Un seul namespace, maintenu en mémoire, est accessible aux clients, il est distribué entre tous les hyperservers dédiés à la gestion du name space. Ainsi les accès disques sont limités pour favoriser un service rapide des données. Il existe 2 types d'Hyperservers, ceux dédiés aux data space et ceux dédiés au name space. Pour chaque namespace, le système peut maintenir jusqu'à 3 copies des données et l'intégrité est assurée par un mécanisme de scrubbing qui facilite le maintien en conditions opérationnelles.
Le produit permet de créer des Data policies et des Migration policies qui jouent sur le placement de données et le cycle de vie au sein du cluster pour déplacer les données vers le bon sous-ensemble de stockage. Le fonctionnement est super simple grâce à la mise en place du concept de classes de stockage, la policy met en relation la classe et les données entrantes ou existantes au cluster lors d'un besoin éventuel de migration vers une autres classe, moins coûteuse, moins rapide ou simplement plus durable... La policy de Migration est programmable, celles de placement de données entrantes sont actives dés leur création.


Le produit s'installe sur des serveurs x86 très standards qui tournent une distribution Linux 64 bits type Centos 6.4 ou RHEL 6.4. Pour fournir une performance d'accès optimale, Peaxy a envisagé une méthode par client dédié pouvant tiré parti de l'Hyperfiler. Ainsi, sur Linux, l'accès aux données se fait grâce à un mode FUSE, pour Windows un client spécifique est nécessaire et un mode gateway est possible avec Samba.
En terme de protection, Hyperfiler est assez limité puisque seule la réplication au sein du cluster ou entre clusters en mode asynchrone est proposée. Suivant la densité des serveurs, le mode RAID est possible donc des méthodes assez rustiques et pas tournées vers la super scalabilité. Peaxy ne propose pas d'erasure coding par exemple. Cela l'offre semble bien née, le produit existe, Peaxy annonce quelques clients, attendons une confirmation par le marché, le seul juge de paix...
Share:

0 commentaires: