July 28, 2014

Le gag du SDS chez IBM

IBM (www.ibm.com | NYSE:IBM), leader historique de l'IT mondial, se fait remarquer par un vrai trou dans la raquette en matière de Software-Defined Storage. Quand je parcours la page SDS du fournisseur, j'ai peur, je vous laisse la parcourir par le lien suivant http://www-03.ibm.com/systems/storage/software-defined-storage/. On y découvre 5 composantes:
  • Global storage fabric finalement GPFS, donc rien de nouveau,
  • Storage Vitualization avec SAN Volume Controller, comme on faisait il y a 10 ans de la virtualisation d'unités de stockage, ce n'est pas le propos du SDS,
  • Virtual Storage Center pour hiérarchiser les unités de stockage, pourquoi pas en tant que fonction,
  • TSM backup et archive, rien à voir,
  • et LTFS, format de file system dur bande LTO, à côté de la plaque...
Donc IBM fait le raccourci SDS = Virtualisation du Stockage. Nous avons dépassé ces approches certes toujours valables et le SDS est avant tout la capacité à faire du stockage à partir de serveurs, on ne parle plus de baies de disques, les disques utilisés sont internes aux systèmes unifiés par la couche logicielle. Implicitement, les systèmes sont en mode dit shared-nothing et sont unifiés entre eux horizontalement, on parle aussi de scale-out dans ce cas. J'espère qu'IBM prépare sérieusement un truc car ils nous ont habitué à mieux... Il n'y a rien là dedans. Messieurs trouvez vite quelque chose, cela dit vous n'êtes pas les seuls...
Share:

0 commentaires: